AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Shalalalala you wanna kiss the girl ~ [ PV Mei ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Akemi

avatar

Hey, my name's
Takahashi Ren


Messages : 37
Date d'inscription : 06/07/2013

You & I ♥
My Hobbies: Les femmes, la fête, mon travail... beaucoup de choses.
My Job: Photographe pour l'agence Akemi
My home is your home, Honey: Avec Kojiiiii o/

MessageSujet: Shalalalala you wanna kiss the girl ~ [ PV Mei ]   Dim 14 Juil - 21:04

Le mois de juillet était entamé depuis quelques semaines désormais et le temps semblait idéal pour sortir faire un tour à la plage. Ren avait donc décidé de profiter de cette journée de congé pour se rendre là-bas muni des affaires adéquates : un sac de plage dans lequel il avait rangé sa serviette et le nécessaire pour éviter les coups de soleils et autres problèmes cutanés qui auraient été du plus mauvais effet sur lui. Il s’imaginait bien mal la peau totalement rougie et fatiguée à cause des UV. Il s’y était rendu en voiture, ne se sentant pas de prendre les transports en commun par une chaleur comme celle-là, et il était arrivé là-bas, plaçant les lunettes de soleil qu’il avait emportée sur son nez avant de sortir de son véhicule.

Quelques minutes plus tard, Ren avait pris la direction de la plage sur laquelle se trouvait un petit bar qui, chose peu étonnante au vu du temps qu’il faisait en cette journée magnifique, était ouvert et visiblement assez bien fréquenté, notamment par la gente féminine. Le photographe sourit à la vue des clientes qui semblaient siroter tranquillement leurs cocktails, tandis qu’il posait le sac à ses pieds. Comme d’habitude, il n’avait prit que le strict minimum afin de ne pas risquer de se faire voler, et il gardait son argent sur lui, n’étant pas forcément attiré par l’eau en cet instant car il préférait prendre un peu le soleil avant de songer à y plonger.

Il avait finalement posé sa serviette de bain sur le sable chaud dans lequel ses pieds s’enfonçaient depuis quelques minutes et, cela fait, il s’était confortablement installé sur celle-ci, se badigeonnant tranquillement de crème afin d’éviter le les rougeurs.

Un léger vent soufflait sur la plage ; fort heureusement, celui-ci n’était pas assez fort pour soulever le sable et l’envoyer dans son visage. Cela rendait l’ambiance assez agréable et, même si le bruit des gens présents sur la plage existait bel et bien, il n’était pas non plus du genre à déranger le photographe qui, au bout de quelques secondes, avait relevé ses lunettes à hauteur de son front pour éviter d’avoir une marque assez désagréable sur le visage.

Peut-être qu’il aurait du proposer à Koji de l’accompagner sur place, cela aurait pu être sympathique de discuter avec lui autour d’un verre au bar, même s’il aurait aisément été distrait par les silhouettes féminines qui les entouraient. Désormais, il était bien obligé de rester sur cette plage à regarder les vagues s’échouer sur le sable, chose qu’il faisait avec un regard qui laissait soudainement paraître son ennui.. Devait-il aller jusqu’au bar pour tenter de discuter avec ces charmantes demoiselles où rester là ? Il n’en savait rien, mais la première solution le tentait fortement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Fondatrice

avatar

Hey, my name's
Orihime Mei


Messages : 97
Date d'inscription : 14/04/2013
Age : 26

Localisation : Ici & là


You & I ♥
My Hobbies: ~
My Job: Mannequin Professionnel
My home is your home, Honey: Je vis seule dans une villa du Lotissement.

MessageSujet: Re: Shalalalala you wanna kiss the girl ~ [ PV Mei ]   Dim 14 Juil - 22:31

Allongée sur son lit, Mei était paisiblement endormie sur son lit quand elle sentie une langue visqueuse lui lécher la main. D’un bond, la jeune femme se réveilla et regarda son réveil… Midi et demi ! Il était peut être l’heure de se lever et Ichigo, le chien de Mei, était là pour la rappeler a l’ordre. Mollement, elle se leva de son lit et se prit les pieds dans la couette, ce qui la fit chuter brutalement sur le sol… La journée commençait à merveille ! Alors elle se releva et poussa son magnifique labrador noir pour avoir accès à la salle de bain. Un brin de toilette était nécessaire et un mannequin comme elle devait se montrer toujours rayonnante même en civile. Après une longue douche, elle choisit un bikini assortie à sa robe du jour et le vêtit puis finie par mettre sa robe blanche.

Un coup d’œil à l’horloge murale… treize heure trente. La laisse du chien accroché au collier, le sac de plage, la jeune mannequin quitta son appartement et marcha tranquillement dans les rues de Tokyo pour se rendre à la plage. Sa tête se viderait enfin de tous ces problèmes avec les nouvelles collections d’Hoshiyo et puis ca ferait prendre l’air à Ichigo. Elle fit un petit détour par Roppongi pour déposer le chien à sa tante et se dirigea vers la station de métro la plus proche. Etrangement, celui- ci était vide, il devait y avoir deux ou trois personnes par wagons mais pas plus, ce qui présageait que la plage serait bondée de monde.

Une fois qu’elle eut les pieds sur le sable chaud de la plage, Mei marcha tranquillement à travers les serviettes et les parasols plantés dans le sol. Elle s’installa près de l’eau en dépliant sa serviette et en installant son parasol, et sans faire attention au reste des gens, elle se dévêtit de sa robe pour laisser place à son bikini. Des sifflements venant de deux parasols plus loin attira son attention, alors avec un sourire, la jeune femme fit un geste de la main au deux jeunes hommes qui l’avaient si bien remarqué. Cependant une toute autre personne attira son attention… Etalé sur une serviette entre elle et les deux jeunes hommes se trouvait installé un magnifique spécimen qu’elle ne connaissait que trop bien… Ren Takahashi, photographe à Akemi, elle le voyait s’étaler de la créme, ce fut alors, amusée, qu’elle se rendit près de lui.

- Décidemment les hommes ne sont pas doués pour se mettre de la créme, tu n’as même pas fait ton dos ! Dit-elle en prenant sa propre créme et en commençant en lui mettre dans le dos.Belle journée n’est –ce pas ?

Elle continua doucement à étaler la crème sur son dos puis lui fit un petit point blanc sur le nez avec celle-ci.  Alors elle se releva et récupéra son tube avant de le regarder un instant en mettant ses lunettes de soleil.

- Te voilà protégé Monsieur Takahashi, tu me remercieras plus tard de t’avoir évité la rougeur d’un homard..  Je ne te dérange pas plus longtemps, je crois que j’ai deux jeunes hommes à recruter pour m’aider à me mettre de la crème, il y a des parcelles de peau que je n’arrive pas à atteindre, c’est triste à dire.

D’un sourire amusé, la jeune femme tira la langue au photographe avant de lui faire un léger signe de la main et de se diriger vers les deux prédateurs en question.

*******************
don't listen to a word i say
THE SCREAMS ALL SOUND THE SAME

.ReedNight
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://screamandshout.forumactif.org

Akemi

avatar

Hey, my name's
Takahashi Ren


Messages : 37
Date d'inscription : 06/07/2013

You & I ♥
My Hobbies: Les femmes, la fête, mon travail... beaucoup de choses.
My Job: Photographe pour l'agence Akemi
My home is your home, Honey: Avec Kojiiiii o/

MessageSujet: Re: Shalalalala you wanna kiss the girl ~ [ PV Mei ]   Lun 15 Juil - 17:10

Tant il était perdu dans son hésitation, incapable de décider s’il devait ou non prendre la direction du bar à cocktail, le jeune homme n’entendit pas l’arrivée de cette personne qu’il connaissait assez bien, Mei, l’ex-petite amie de son colocataire Koji. C’est donc avec une légère surprise qu’il entendit la voix de celle-ci s’élever alors qu’il s’appliquait encore un peu de crème. Ce qu’elle lui disait ne l’étonna pas vraiment car il savait à quel point celle-ci pouvait avoir un comportement qui, alors qu’ils faisaient partie de deux agences adverses, était plutôt déconseillé. Certes, elle avait simplement pris la décision de lui appliquer de la crème solaire dans le dos, mais cette décision, aussi anodine puisse-t-elle paraître, pouvait avoir un sens bien différent aux yeux des autres personnes présentes sur la plage en cet instant.

C’est pour cela que, même si les choses étaient assez gênantes au niveau de sa carrière, le jeune homme ne put pas s’empêcher de sourire face aux gestes de la mannequin qui n’avait pas tardé à réparer l’erreur qu’elle avait constatée un peu plus tôt et, avant même que Ren ait pu poser une parole contre cela, il s’était retrouvé dos à la jeune femme tandis que celle-ci lui appliquait de la crème à cet endroit. Le nippon avait alors fermé les yeux, car affirmer qu’il trouvait ce contact désagréable aurait été un horrible mensonge, d’autant plus qu’il avait toujours été assez sensible à cet endroit, et il s’était laissé faire tranquillement en écoutant la jeune femme parler. À ses paroles, un nouveau sourire vint se dessiner sur son visage et, quelques secondes plus tard, le photographe prit la parole pour lui répondre enfin.

« Oui, je vois que tout le monde en profite pour sortir, avait-il annoncé d’une voix légèrement amusée. Je ne m’attendais pas à te croiser ici. »

Même si de nombreuses personnes se trouvaient sur la plage en cette magnifique journée, il était clair que Ren ne s’attendait vraiment pas à tomber nez à nez avec Mei. Il aurait pourtant pu se douter qu’un tel temps attirerait certaines personnes qu’il connaissait, et encore plus qu’il risquait de les croiser malgré le nombre incroyable de parasols plantés un peu partout dans le sable, mais même ainsi il avait réussi à ne pas s’imaginer rencontrer quelqu’un de ses connaissances. Dans tous les cas, il était désormais en présence du mannequin qui lui appliquait de la crème sur le dos. Chose qui dans le fond ne lui déplaisait pas autant qu’il aurait bien voulu le dire si quelqu’un lui avait posé la question.

Un sourire se dessina sur le visage du nippon lorsqu’ayant terminé, la jeune femme lui posa un point de crème blanche sur le nez. Pour s’empêcher de loucher sur la tâche en question, Ren avait passé son doigt sur celle-ci, l’effaçant du même coup que la crème pénétrait dans sa peau. Au moins il était sûr de ne pas attraper de coup de soleil à cet endroit non plus.

Avant même qu’il puisse placer une parole au sujet de cela, Mei avait déjà repris la parole et, comme à l’habitude, c’est avec une grande attention que le jeune homme l’avait écoutée, riant un peu alors que celle-ci s’éloignait. Il s’empressa néanmoins de prendre la parole avant que celle-ci ne soit trop loin.

« Tu as vraiment besoin de deux hommes pour faire cela ? Un seul pourrait suffire, non ? »Hasarda-t-il en un sourire à l’adresse du mannequin qui s’était éloigné.

Non, il ne pouvait pas lui dire clairement qu’il était prêt à lui mettre la crème si elle le désirait ; cela aurait été une énorme preuve de la jalousie qu’il lui arrivait d’éprouver lorsqu’il voyait la jeune femme trop proche d’autres hommes. Dans un sens, cela n’était pas tellement surprenant de sa part, mais il était clair que cela aurait pu en déranger plus d’un. Pire encore, peut-être aurait-ce été blesser sa fierté que de s’entendre dire qu’il n’était pas aussi bien que ces deux garçons qui se trouvaient là-bas… Il n’avait donc pas eu d’autre choix que celui d’attendre sagement une réaction de la jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Fondatrice

avatar

Hey, my name's
Orihime Mei


Messages : 97
Date d'inscription : 14/04/2013
Age : 26

Localisation : Ici & là


You & I ♥
My Hobbies: ~
My Job: Mannequin Professionnel
My home is your home, Honey: Je vis seule dans une villa du Lotissement.

MessageSujet: Re: Shalalalala you wanna kiss the girl ~ [ PV Mei ]   Lun 15 Juil - 22:13

« Je ne m’attendais pas à te croiser ici. »

A vrai dire la jeune femme non plus. Ils se connaissaient déjà avant cette rencontre mais ils avaient toujours entretenu une relation ambiguë qui rendait l’atmosphère plutôt étrange, de ce fait ils leur arrivaient de s’éviter. Mais pas cette fois, Mei en avait jugé autrement et pouvoir toucher un corps masculin tranquillement en trouvant le prétexte classique de la crème solaire était propice. Après qu’elle ait baladé ses mains sur le dos du beau photographe, la mannequin se décida à prendre le large vers deux jeunes mâles qui n’attendaient qu’à passer la crème sur la jeune femme, cependant, à mi chemin la voix de Ren l’interpella.

« Tu as vraiment besoin de deux hommes pour faire cela ? Un seul pourrait suffire, non ? »

Etait-ce un sous entendu ou juste le fruit de son imagination ? Alors Mei se retourna vers l’interlocuteur et afficha un grand sourire, à vrai dire elle espérait qu’il l’arrête pour lui proposer de le faire lui-même, au fond d’elle cette idée l’enchantait même ! Doucement, elle s’avança vers lui et se mit devant lui en déposant le tube de protection dans sa main, alors elle plongea son regard dans le sien tout en lui murmurant.

- Alors applique-toi je ne tiens pas à être rouge et tu n’as pas intérêt à me faire regretter ces deux jeunes hommes en bâclant le travail mon cher Ren. Gardes moi le tube je reviens…

Lui laissant un léger baiser sur la joue,  la jeune femme d’Hoshiyo marcha sur le sable brûlant pour retrouver ses affaires qu’elle rangea aussitôt dans son sac puis retourna auprès de Ren pour les installer près de lui. Même si ils n’avaient pas le droit de se fréquenter, ils pouvaient tout de même être installés cote à cote sur une plage non ? Alors la mannequin mit sa serviette à côté de celle du photographe et mit le parasol pour les couvrir, où plutôt installer une sorte d’intimité sans qu’elle en soit une.

A présent assise sur sa serviette, Mei regarda l’homme à côté d’elle et afficha à nouveau un sourire mais cette fois-ci, un sourire qu’elle savait bien faire avec les hommes, un sourire plutôt charmeur. Alors elle s’allongea doucement et tira sur les ficelles du haut de son bikini, laissant son dos dénudé exposé au soleil et au jeune homme. Rabattant ses cheveux sur le côté, elle laissa donc le loisir à Ren de lui mettre de la crème sans penser une seconde à la réaction qu’avait pu avoir les deux autres hommes de tout à l’heure. Après tout, elle s’en fichait, tout ce qui l’intéressait pour l’instant était ce photographe. Depuis qu’ils se connaissaient il avait toujours répondu présent pour elle, mais au fond, tout ce qu’elle lui avait apporté c’était des pleurs à causes de Koji, où encore des situations embarrassantes pour lui. Mei ne savait pas vraiment pourquoi elle s’acharnait autant sur ce jeune homme mais ce qui était certain c’est qu’elle aimait qu’il ait des réactions plutôt ambiguë envers elle, ou encore qu’elle n’arrive pas à l’obtenir aussi facilement.

- Après que tu aies mis ma crème, je t’amènerais avec moi dans l’eau... Tu ne crois quand même pas pouvoir échapper à la baignade alors que nous sommes à la mer, n’est ce pas ? Dit-elle avec un magnifique sourire. Elle se doutait que la voir ainsi dénudée installerait un malaise chez le jeune homme mais cette situation l’amusa légèrement. Et si tu oses refuser j’irai avec les deux zozos de tout à l’heure. Je suis sure qu’ils se feront un plaisir de m’accompagner.

Après être passée sous les mains expertes du photographe et étant protégée des U.V, Mei attacha le haut de son maillot à nouveau et attrapa son chapeau de plage qu’elle mit immédiatement sur sa tête. D’un geste, elle se leva et regarda Ren un moment avant de se diriger seule au milieu des serviettes exposées sur le sable et de mettre les pieds dans l’eau. Celle-ci n’était pas bien froide mais assez pour aider les gens à supporter la chaleur de l’air, alors la jeune femme s’humidifia la nuque avant de s’avancer d’avantage dans l’eau au point de ne voir que ses épaules. Le temps de se rafraichir, elle revint vite auprès du jeune homme avant de le regarder accompagné d’un sourire narquois et de se jeter sur lui pour le mouillée.

– Regarde Ren comme l’eau est bonneeee ! Hilare, Mei le regarda dans les yeux en souriant et resta sur lui le temps de bien l’embêter. Geste qui l'étonna puisqu'elle n'avait encore jamais été aussi familère avec lui, même quand il l'avait repoussé la premiere fois lors d'une soirée. Allongée sur lui ainsi n'était vraiment pas anodin, mais à première vue ce n'était pa un geste mal intentionné à la base. Alors pour briser ce léger malaise qui risquait d'arriver, la jeune femme poursuivit. Tu as vu, je t’ai servis de cobaye, tu peux donc venir avec moi !

De suite après cette phrase, la mannequin retira son chapeau et s’installa sur sa serviette attendant le verdict final du photographe.

*******************
don't listen to a word i say
THE SCREAMS ALL SOUND THE SAME

.ReedNight
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://screamandshout.forumactif.org

Akemi

avatar

Hey, my name's
Takahashi Ren


Messages : 37
Date d'inscription : 06/07/2013

You & I ♥
My Hobbies: Les femmes, la fête, mon travail... beaucoup de choses.
My Job: Photographe pour l'agence Akemi
My home is your home, Honey: Avec Kojiiiii o/

MessageSujet: Re: Shalalalala you wanna kiss the girl ~ [ PV Mei ]   Mar 16 Juil - 0:43

Ren espérait réellement que Mei n’aille pas vers ces deux autres hommes qui étaient installés un peu plus loin. Quelque part, cette jalousie était plus que légitime : elle s’était permise de toucher son corps un peu plus tôt, alors pourquoi n’aurait-il pas le même privilège ? Bien évidemment, cela était un peu plus profond que cette simple excuse qu’il aurait volontiers donnée à la première personne qui l’aurait questionné sur la situation qu’il venait de crée. Un membre du personnel d’Akemi n’avait certes pas le droit de toucher un mannequin d’Hoshiyo, mais qui aurait réellement cherché à les identifier maintenant à part de vils paparazzis qui auraient décidé de s’égarer sur la plage ? Franchement, personne… mis à part des proches peut-être, mais à part Koji, très peu de gens se seraient réellement préoccupés de personnes occupées à s’appliquer mutuellement de la crème solaire.

Une fois de plus, le photographe se perdait dans un méandre d’excuses et de raisons faussement valables, cela dans le simple but de justifier les gestes qu’il posait, ou souhaitait poser sans même l’avouer, envers la jeune femme à qui il avait très implicitement proposé de lui appliquer sa crème solaire. Pour cette raison, lorsque Mei était revenue vers lui en lui exprimant son désir de ne pas finir rouge – chose qu’il pouvait parfaitement comprendre – le jeune homme lui avait adressé un large sourire. Bien évidemment qu’il comptait s’appliquer dans sa tâche et ne pas laisser au soleil la moindre chance de créer des problèmes au mannequin.

Le jeune homme la regarda ensuite partir, lorsqu’elle revint à sa hauteur avec ses affaires, il était déjà prêt pour lui appliquer de la crème solaire. Ren répondit à son sourire qui était assez enjôleur et, quelques minutes plus tard, alors que la jeune femme tirait sur la ficelle de son bikini, il ferma les yeux pour réfléchir : est-ce que c’était réellement une bonne idée ? Bon, après tout, ça n’était pas comme si c’était réellement la première fois qu’il allait mettre de la crème solaire à une femme ; le fait que Mei soit une femme qu’il avait convoité ne changeait en rien la donne, même si elle était l’ex petite amie de son colocataire. Tout cela n’avait strictement rien à voir dans la conversation et ne méritait même pas qu’il y prête attention… Belle tentative d’auto-conviction pour lui, restait à savoir si elle fonctionnerait réellement.

Sans attendre, Ren commença à appliquer la crème sur le dos de la jeune femme. Il y allait avec douceur et application, notamment parce qu’il n’était pas du genre à brutaliser ses connaissances, mais également parce qu’il se doutait que Mei n’attendait pas de lui qu’il bâcle son travail, comme elle l’avait dit un peu plus tôt. Il prit donc son temps pour recouvrir le dos de la jeune femme qui, une fois le travail terminé, avait une très légère brillance qui signifiait également qu’il avait recouvert la moindre surface de peau visible de là où il était.

Il réagit alors à ce que la jeune femme lui avait dit un peu plus tôt, tentant d’oublier à quel point cet instant avait pu le mettre mal à l’aise… Il ignorait d’ailleurs si c’était réellement à cause d’elle, car il n’était pas forcément gêné lorsqu’il faisait ce genre de chose à une autre demoiselle... Dans tous les cas, désormais, il avait terminé et il avait bien compris que, s’il ne souhaitait pas voir Mei partir s’amuser avec les deux poseurs qu’il avait pu voir un peu plus tôt, il avait tout intérêt à accepter sa proposition de baignade.

Lorsque Mei se releva, le photographe la suivit de regard alors qu’elle se dirigeait vers l’eau. Il ne pouvait pas se mentir en affirmant qu’il n’avait strictement aucune attirance envers elle et, pourtant, il tentait tant bien que mal de le faire. Il savait qu’il ne pouvait pas s’intéresser à elle, notamment à cause des règlements des agences dans lesquelles ils étaient respectivement… C’était triste, mais il arrivait à vivre avec et il continuait d’espérer que ses tentatives d’auto-conviction porteraient leurs fruits un jour ou l’autre.

Quelques secondes plus tard, remarquant que la jeune femme se baignait seule sans avoir réellement l’air d’avoir besoin de lui, Ren s’allongea tranquillement sur sa serviette, les yeux fermés sous les lunettes de soleil qu’il venait tout juste de remettre sur le bout de son nez. Il poussa un soupir d’aise et tenta de commencer une petite sieste le temps que Mei se décide à revenir, mais à peine eut-il commencé à y songer réellement qu’une personne trempée vint se jeter sur lui. Le jeune homme sursauta à ce contact assez inattendu et laissa échapper un petit cri de surprise.

Il suivit du regard le mannequin qui s’installait à nouveau près de lui et, légèrement gêné par ce qui venait de se passer, il ferma les yeux pour réfléchir. Était-ce réellement une bonne idée ? D’un autre côté, peut-être allait-elle se vexer et aller retrouver les deux zigotos auprès desquels elle avait failli se rendre un peu plus tôt… Non, cela ne pouvait pas arriver, il ne le tolérerait pas. Ren avait donc finalement répondu aux paroles de la jeune femme qui, encore et toujours, lui réclamait de venir dans l’eau avec elle en utilisant cette fois une excuse de « cobaye ». Il rit un peu avant de se redresser pour ensuite prendre la parole.

« Allons-y alors.»Avait-il lancé, amusé, avant de prendre la route de l’eau en passant parmi les serviettes des autres personnes.

Quelques minutes plus tard, ils étaient tous les deux à nouveau dans l’eau et, sous une telle chaleur, Ren ne put que constater que l’eau avait l’air… légèrement froide. C’était tout à fait normal, mais il ne pouvait clairement pas s’y jeter directement. Pour cette raison, il prit un peu d’eau pour la mettre sur ses épaules et s’habituer doucement mais sûrement à cette fraîcheur qui était en fin de compte plus que bienvenue avec une telle météo. C’est donc avec un sourire légèrement enjôleur sur les lèvres qu’il avait regardé la jeune femme. Il avait beau faire des efforts dans ce but, l’auto-conviction ne portait pas toujours ses fruits dans ce genre de situations.

Cela se remarqua plus particulièrement lorsqu’il aperçut les deux jeunes hommes qui avaient un peu plus tôt attiré l’attention de Mei se lever pour approcher l’eau à leur tour. Non, non… Cette fille était l’ex de l’un de ses amis et il ne pouvait pas la laisser approcher comme ça… Une nouvelle belle excuse ? Pas du tout.

« Tu penses que j’arriverais à te faire tomber ?» Avait-il soudainement demandé en riant un peu en s’approchant de la jeune femme.

Sans lui laisser réellement le temps de réagir, il la saisit à deux bras de manière à la maintenir au dessus de l’eau, presque allongée par rapport à sa surface. Il lui adressa alors un nouveau sourire sans manquer d’adresser un regard furtif aux deux jeunes hommes qui ne devaient surtout pas s’approcher de Mei, simplement par principe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Fondatrice

avatar

Hey, my name's
Orihime Mei


Messages : 97
Date d'inscription : 14/04/2013
Age : 26

Localisation : Ici & là


You & I ♥
My Hobbies: ~
My Job: Mannequin Professionnel
My home is your home, Honey: Je vis seule dans une villa du Lotissement.

MessageSujet: Re: Shalalalala you wanna kiss the girl ~ [ PV Mei ]   Mar 16 Juil - 19:54

Assise sur sa serviette, la jeune femme regardait les gens autour d’eux et repensa a la réaction que Ren avait eu quand elle lui avait sauté dessus. Elle avait aimé, en fait elle avait apprécié le fait d’être contre lui, elle trouvait ça rassurant et a la fois plaisant alors un petit sourire s’afficha sur son visage rêveur. C’est la voix du photographe lui proposant de se rendre dans l’eau qui la sortie de ses songes, alors Mei reprit ses esprits et le regarda avant de le suivre docilement à travers les serviettes.

Dans l’eau, la mannequin nageait comme un petit poisson tranquillement en adressant quelques regards au jeune homme qui l’accompagnait mais sans se mentir, elle s’avoua intérieurement qu’avec les cheveux mouillés ainsi le rendait énormément attirant. Soudainement, elle prit conscience de ses pensées dites « interdites » envers ce jeune homme alors elle lui tourna le dos et nagea un peu plus loin le temps de se changer les idées… Après tout, ce qui l’attendait était encore un refus et un rejet de la part de Ren, comme à chaque fois. Alors qu’elle remontait à la surface après quelques minutes d’apnée, elle entendit le jeune homme lui demander s’il arriverait à la faire tomber. La jeune femme se retourna pour lui faire fasse et vit son visage joyeux et se sentit saisie par celui-ci, soulevée. Légèrement paniquée, la jeune femme se mit à rire en se tenant à lui tout en le regardant dans les yeux.

- Non, Ren s’il te plait ne me lâche pas…

L’eau s’agita légèrement avec le vent, et les vagues percutèrent Mei qui s’accrocha d’avantage au photographe qui la tenait dans ses bras. Hilare, la jeune femme entourant le cou de Ren avec ses bras et plongea son regard dans le sien pendant de longues minutes et inconsciemment ses doigts passèrent doucement sur le visage du jeune homme puis sur ses lèvres.

- Hey, toi là ! Tu peux la laisser s’il te plait ? On aimerait passer du temps avec elle aussi, alors dégage !

Mei jeta un coup d’œil par-dessus l’épaule de Ren et aperçu les  deux hommes de tout à l’heure et un sourire lui vint. Cependant, ils venaient de gâcher son moment avec lui, la jeune femme le prit légère-ment mal alors elle s’éloigna du nippon et sourit aux deux jeunes hommes. Le second garçon rejoint le premier qui les avait interrompus et fit un grand sourire à la demoiselle avant de pousser le photo-graphe.

Hey, salut toi, tout a l’heure on t’as entendu pour te passer ta crème, tu étais passée ou ? Dit-il en regardant Ren. C’est qui lui ? Ton mec ? Il t’embête ? Tu veux qu’on s’en charge ?

Dans un mouvement de recul, la mannequin d’Hoshiyo regarda le photographe avec qui elle était en train de s’amuser puis regarda les deux nouveaux individus.

- J’ai rencontré Ren entre temps, c’est un ami du coup il m’a aidé merci de vous en être inquiété mais tout va bien vous pouvez partir...

- Mais non ma belle, maintenant qu’on est là, on peut s’amuser à trois… Enfin à quatre avec ton...Ren là…

Mal à l’aise, la jeune femme regarda son ami avec qui elle aurait préféré être en intimité, et lui affliger deux inergue humaines pareilles était vraiment pas son intention alors elle s’approcha de celui-ci et afficha un grand sourire puis lui caressa la joue.

– On va pas s’en débarrasser comme ça alors je ne t’oblige pas à rester, si tu veux retourner sur le sable voir des filles ou ne pas trainer avec eux je comprendrai, moi je vais les occuper une heure ou deux et je reviendrai te voir si tu es toujours là, d’accord ?

*******************
don't listen to a word i say
THE SCREAMS ALL SOUND THE SAME

.ReedNight
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://screamandshout.forumactif.org

Akemi

avatar

Hey, my name's
Takahashi Ren


Messages : 37
Date d'inscription : 06/07/2013

You & I ♥
My Hobbies: Les femmes, la fête, mon travail... beaucoup de choses.
My Job: Photographe pour l'agence Akemi
My home is your home, Honey: Avec Kojiiiii o/

MessageSujet: Re: Shalalalala you wanna kiss the girl ~ [ PV Mei ]   Mer 17 Juil - 12:51

Ren n’aurait vraiment pas pu refuser l’invitation de la jeune femme à se rendre dans l’eau. Quelque part, cela lui aurait peut-être évité de se retrouver une nouvelle fois en un contact aussi proche avec la jeune femme que celui qu’ils avaient connu lorsque Mei s’était jetée sur son dos, quelques instants plus tôt. D’un autre côté, il devait bien avouer que cela ne l’avait absolument pas dérangé…. Cela devait être en lien avec l’attirance qu’il avait toujours ressentie envers la jeune femme, essayant tant que possible de se convaincre que ce n’était plus le cas à l’heure actuelle, cependant, il allait être difficile de connaître le fin mot de cette histoire à cause de son obstination à nier ce genre de sentiment. De toute façon, Mei et lui avaient toujours eu cette relation ambiguë depuis qu’elle était séparée de Koji, alors le photographe ne s’était plus vraiment posé de questions depuis ce moment là.

Dans le fond, était-il réellement nécessaire de se torturer l’esprit pour des sentiments interdits ? Ils ne pouvaient avoir aucune relation l’un avec l’autre, notamment à cause des règles d’Hoshiyo et d’Akemi… La guerre était souhaitable selon eux, mais pouvaient-ils réellement se détester alors que le nippon était attiré par le mannequin sans même l’avouer ? Cela semblait assez difficile… Même jouer le jeu l’était, ce qui compliquait d’autant plus les choses entre lui et la jeune femme.

Le photographe savait qu’accepter d’appliquer de la crème à Mei était une erreur aux yeux de l’agence pour laquelle il travaillait. S’ils en avaient été au courant, sans doute ceux-ci l’auraient-ils déjà blâmé et, s’ils avaient été dans un mauvais jour, peut-être aurait-il du se trouver un nouvel emploi. Fort heureusement, la journée était belle et tant de monde se trouvait sur la plage qu’il était difficile de reconnaître les personnes qui s’y trouvaient. C’était une grande chance aux yeux du photographe qui se plaisait à discuter avec le mannequin même si celle-ci était censée être regardée comme une ennemie : il n’en était tout simplement pas capable.

Depuis le début, il y avait eu quelque chose. Il avait toujours été présent pour elle lorsqu’elle en avait eu besoin après sa rupture, il avait toujours cherché à l’aider, et même si ce n’était pas de l’amour qui existait entre eux, il y avait quelque chose de plus fort qu’une simple amitié. Inutile de se questionner sur l’avis du photographe qui se convainquait d’être uniquement l’ami de la jeune femme et aurait sans hésitation nié moindre attirance envers elle… Il se considérait comme un simple ami et, bien qu’il aime la compagnie des femmes, il avait jusqu’alors repoussé toutes les avances que la jeune femme avait pu lui faire, C’était ainsi que devaient être les choses à ses yeux, pas autrement, sans quoi ils risqueraient de graves problèmes avec leurs patrons, chose fort peu souhaitable. C’est pour cette raison précise que, même s’il devait avouer que regarder la jeune femme nager un peu plus loin était une idée plaisante à ses yeux, Ren avait décidé de porter son regard ailleurs.

Malheureusement, les choses l’avaient rattrapé lorsqu’il avait vu les deux hommes qui avaient tenté d’appeler Mei vers eux quelques minutes plus tôt s’approcher de l’eau à leur tour. C’est un élan de jalousie qui s’était emparé de Ren ,lui faisant agir d’une manière qu’il aurait sans doute évitée en d’autre conditions. Il avait pris la jeune femme dans ses bras, lui demandant si elle pensait qu’il pourrait la faire tomber à l’eau. Comme il aurait pu s’y attendre, la jeune femme lui avait demandé de ne pas la lâcher, chose qu’il avait d’abord hésité à faire, quelques secondes avant que son regard ne se pose réellement sur elle. Il était assez difficile de nier que la jeune femme était belle, surtout lorsqu’elle se mettait à sourire et le regardait dans les yeux de cette manière. Pour cette raison, le jeune homme avait hésité à la laisser tomber, se contentant de la garder dans ses bras alors que celle-ci s’accrochait un peu plus à lui. Il ne réagit d’ailleurs pas toute de suite lorsque la jeune femme passa ses doigts sur son visage et ses lèvres…. Il ne le réalisa que lorsqu’une voix masculine s’éleva, non loin d’eux.

À ce moment, il cligna une bonne fois des yeux, comme pour revenir à la réalité, et tourna son regard dans la direction dont provenait la voix, constatant à regret que ces imbéciles n’avaient pas oublié la jeune femme qu’il tentait actuellement dans ses bras. Il avait beau nier son attirance pour Mei, Ren était jaloux lorsque d’autres hommes osaient tourner autour de la jeune femme. C’était ainsi, et il ne pouvait malheureusement pas faire changer les choses aussi facilement. C’est donc avec un sourire assez hypocrite qu’il avait regardé les deux zigotos s’approcher, espérant qu’ils passeraient leur route assez rapidement afin qu’ils puissent à nouveau être tranquilles tous les deux, Mei et lui.

Dans tous les cas, il ne tenait plus Mei dans ses bras, celle-ci s’étant éloignée à l’arrivée des deux poseurs… Il avait retenu un petit soupir d’exaspération lorsque le deuxième des deux imbéciles l’avait poussé comme pour l’éloigner de son amie. Ce n’était pas la meilleur manière d’agir avec un homme jaloux, encore plus lorsque celui-ci n’est pas du genre à réussir à le cacher facilement… D’ailleurs, le photographe n’avait pas tardé à en faire les preuves, s’approchant à nouveau de Mei lorsque celle-ci lui signifia qu’il pouvait retourner s’installer sur le sable s’il le souhaitait étant donné qu’elle allait occuper les deux jeunes hommes… Il n’en était pas question… du moins pas dans l’esprit du nippon en cet instant.

« Tu es vraiment sûre que tu veux rester là avec ces deux pervers qui, visiblement, n’ont rien de mieux à faire que d’harceler les gens qui s’amusent tranquillement ? »

Quelques secondes plus tard, il s’approcha de celui des deux jeunes hommes qui semblait être le meneur du duo et il s’adresser à lui directement, sans chercher à le prendre avec des pincettes.

« Allez voir ailleurs au lieu de venir emmerder les gens qui se baignent tranquillement. Dans tous les cas, je n’ai aucune raison de vous laisser seuls avec elle. Aucune. C’est clair ? »

Ren préférait se servir de ses mots plutôt que des ses poings… Cela aurait sans doute fait une bien mauvaise impression et aurait attiré l’attention des personnes présentes sur la plage… Ce qui n’était pas vraiment dans ses plans en cet instant. Ils avaient donc tout intérêt à déguerpir avant qu’il ne se mette en colère et que sa jalousie prenne le dessus sur sa patience.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Fondatrice

avatar

Hey, my name's
Orihime Mei


Messages : 97
Date d'inscription : 14/04/2013
Age : 26

Localisation : Ici & là


You & I ♥
My Hobbies: ~
My Job: Mannequin Professionnel
My home is your home, Honey: Je vis seule dans une villa du Lotissement.

MessageSujet: Re: Shalalalala you wanna kiss the girl ~ [ PV Mei ]   Mer 17 Juil - 20:57

« Tu es vraiment sûre que tu veux rester là avec ces deux pervers qui, visiblement, n’ont rien de mieux à faire que d’harceler les gens qui s’amusent tranquillement ? »

Très mal a l’aise, Mei aurait préféré que Ren n’intervienne pas et qu’il la laisse gérer cette histoire seule, mais c’était un homme alors elle ne put rien faire. Quand elle le vit approcher les deux hommes en face d’eux et fit des yeux ronds quand il leur expliqua qu’il n’avait aucune raison de la laisser seule avec eux et que de toute façon il resterait ici. Sans savoir pourquoi, un sourire s’afficha sur le visage du mannequin qui se sentit flattée et en même temps rassurée qu’il ne l’abandonne pas. Mais ce garçon restait toutefois une énigme pour la jeune femme, tantôt il la repoussait, tantôt il se montrait proche d’elle en exprimant une jalousie certaine, du moins c’était une impression qu’elle avait. Alors d’un geste inconscient, elle s’avança près du photographe et saisie doucement l’une de ses mains pour lui faire comprendre de ne pas s’emporter autant. Entrelaçant ses doigts avec les siens d’un geste quasi naturel, son regard se déposa sur les deux hommes en face d’eux.

- S’il vous plait messieurs, repartez sur vos serviettes d’accord ? J’aimerai passer du temps avec… mon petit ami si possible.

En prononçant ce nom là pour Ren, la jeune femme serra d’avantage la main de celui-ci dans la sienne et n’osa pas le regarder, gardant son regard fixé sur les deux opportuns. Intérieurement, elle espérait qu’il ne la contredise pas et qu’ils puissent se débarrasser d’eux au plus vite. Cependant le plus avenant des deux eut un sourire jaune sur le visage et s’empressa de commenter :

- Hey, meuf tu te fiches de nous là ou quoi ? A l’instant tu disais que ce n’était qu’un ami, tu nous aguiches et maintenant tu nous repousse en disant que c’est ton petit ami ?

- Ouais, c’est quoi cette comédie là, tu dragues d’autres mecs devant ton propre mec ? Peut être qu’il ne te satisfait tout simplement pas, tu devrais quand même venir avec nous, on aime bien le genre de fille que tu es !

La jeune femme, mécontente de cette remarque garda tout de même son sang froid et esquissa un sourire avant de lâcher la main de Ren et de s’avancer vers les deux inconnus et de leur confesser :

- En fait, j’aime le rendre jaloux ça me prouve qu’il tient à moi… C’est tout, mais ce n’est pas pour autant que j’irai voir ailleurs... Dit-elle en soupirant, alors elle recula d’un pas et se mit à rougir légèrement. Je l’aime et je lui suis fidèle !

Dire tout ceci même si c’était stratégique lui avait demandé un effort surhumain, c’est vrai dire que l’on aimait une personne alors que celle-ci ne fait que vous repousser était assez délicat. Toujours mal à l’aise, Mei ne déposa pas ses yeux sur le principal intéressé et préféra se concentrer sur le mensonge qu’elle venait d’inventer pour les faire fuir. Cependant, les deux hommes étaient bien décidés à rester ici et à prendre leur dû. Mais bien décidée à vouloir son après midi avec Ren, la jeune femme réfléchissait à un moyen de se débarrasser définitivement de ces deux là alors elle regardait tout autour d’elle sans faire attention a ce que disaient les trois hommes en sa compagnie. Légèrement en retrait, elle inspectait chaque morceau de plage pour trouver une solution, d’un coup deux adolescents lui donnèrent la solution.

D’un pas décidé, le mannequin avança vers les trois hommes tout en respirant lentement pour ne pas louper son coup alors elle s’arrêta pile derrière Ren avant de lui tapoter gentiment l’épaule afin qu’il se tourne vers elle. Elle l’aida légèrement et plongea son regard dans le sien avant de mettre l’une de ses mains sur sa nuque et l’autre qui tenait son visage. Doucement son visage se rapprocha du sien et ses lèvres déposèrent un baiser sur sa joue, pile au coin de ses lèvres pour que, dos à eux, cela semble vrai. Après quelques petites secondes dans cette situation très embarrassante, Mei fit un grand sourire et enlaça le photographe tout en regardant les deux autres personnes, bouche bée derrière eux.

Etrangement, être contre lui une seconde fois confirma la sensation qu’elle avait eu tout à l’heure, son parfum tout comme sa chaleur lui plaisait énormément et elle comptait rester contre lui tant que les deux jeunes gens ne seraient pas partis de là. Sa tête sur son épaule la jeune femme eu un léger rire avant de souffler doucement à Ren.

- Je suis vraiment désolée… Mais je n’ai pas trouvé mieux comme excuse, ne t’en fais pas ça ne se reproduira pas à l’avenir, je te le promets…

Dire cette phrase lui fit ressentir une sensation étrange au niveau de la poitrine, comme une légère déchirure, car même si elle refusait de se l’avouer, elle avait aimé faire ce geste et pour une fois, elle n’avait pas été repoussée. Ses mains dans son dos, Mei garda sa tête contre son torse tout en fermant ses yeux.

– Tu me diras quand ils seront partis, si ce n’est pas le cas, je te laisse t’en charger, j’abandonne…

*******************
don't listen to a word i say
THE SCREAMS ALL SOUND THE SAME

.ReedNight
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://screamandshout.forumactif.org

Akemi

avatar

Hey, my name's
Takahashi Ren


Messages : 37
Date d'inscription : 06/07/2013

You & I ♥
My Hobbies: Les femmes, la fête, mon travail... beaucoup de choses.
My Job: Photographe pour l'agence Akemi
My home is your home, Honey: Avec Kojiiiii o/

MessageSujet: Re: Shalalalala you wanna kiss the girl ~ [ PV Mei ]   Mer 17 Juil - 22:22

La jalousie faisait parfois agir de manière totalement stupide et déraisonnée, le photographe d’Akemi venait d’en donner la preuve parfaite. Si l’amie en sa présence n’était pas été Mei, sans doute aurait-il évité de s’approcher de ces hommes de cette manière pour leur demander de partir. Il ne leur aurait pas fait ce commentaire désobligeant et il aurait sans doute laissé son amie s’amuser avec ces deux hommes sans se poser de questions et, surtout, sans avoir la rage au ventre à cette simple idée. Malheureusement, la femme qu’il avait en sa compagnie n’était autre que le mannequin, et il ne pouvait de ce fait pas s’empêcher de ressentir ce sentiment désagréable qui le poussait à agir de manière à empêcher un autre homme de l’approcher de trop prêt. Maintenant, il était impossible pour lui d’avouer qu’il ne supportait pas la vue d’un autre homme auprès d’elle ou du moins… c’était interdit.

C’est donc porté par sa jalousie qu’il avait demandé aux deux hommes de déguerpir. Malheureusement, une réponse positive de leur part aurait été un trop gros cadeau, il avait donc du faire face à un refus qui lui provoqua un petit sourire agacé. Il s’était contrôlé pour ne pas répondre et, alors qu’il essayait de trouver quelque chose à dire pour les faire partir rapidement, il sentit une main se placer dans la sienne, enlaçant leurs doigts. Avant même qu’il puisse réagir à ce geste qui, il le comprit bien assez tôt, était initié par la jeune femme, celle-ci avait pris la parole, utilisant des mots auxquels le nippon ne se serait jamais attendu.

Son petit ami ? Mais depuis quand disait-elle des choses pareilles ? C’était stupide, totalement impossible… Une nouvelle fois, il essayait de se convaincre qu’il ne l’avait pas souhaité pendant un temps. Il essayait de faire comme si de rien n’était et, jugeant que la jeune femme avait agi d’une telle manière dans le simple but de provoquer le départ des deux zigotos, il se contenta de leur sourire sans cesser de les fixer de ce regard noir qu’il avait affiché, quelques secondes plus tôt, lorsqu’il s’était adressé à eux. Il tentait de jouer le jeu, mais il savait que ce n’était pas rendre un service à Mei, surtout si celle-ci recommençait à lui faire des avances et à provoquer le contact…

La réponse des deux énergumènes n’avait malheureusement pas tardé à venir, toujours aussi irrespectueuse envers Mei et envers lui-même. Après quelques secondes, durant lesquelles Ren avait tenté de calmer cette violente envie d’envoyer son poing dans le visage de ces deux cons – car ils en étaient clairement d’après lui, il avait finit par se calmer, se contentant d’écouter les paroles de son amie dont il serrait toujours la main. En fait, c’était un peu comme si il essayait de se raccrocher au fait qu’il devait avoir l’air crédible pour éviter de péter un câble… Donner raison à ces imbéciles n’aurait sans doute pas été la meilleure chose qui soit en cet instant. Malheureusement pour lui, le mannequin avait fini par lâcher sa main pour aller leur parler à nouveau.

Dire que les paroles que la jeune femme avait prononcées par la suite étaient sans effet sur le photographe aurait été un mensonge des plus odieux. En réalité, il n’aurait pas pu décrire ce que ces paroles provoquaient chez lui. Il aurait hésité entre un immense embarras, une sensation de flatterie et, dans le fond… un léger réconfort ? Il ne savait pas pourquoi il pensait ainsi, mais il n’aimait pas du tout la troisième impression. Ils étaient dans deux agences ennemies, ils ne pouvaient déjà pas se retrouver ainsi, l’un avec l’autre… alors qu’en était-il de s’ils avaient réellement été ensemble ? C’était pratiquement inconcevable à ces yeux et, dans le fond, Ren n’aurait pas pu dire s’il était déçu ou non.

Depuis toujours, le nippon avait été effrayé par les sentiments qu’il aurait pu ressentir pour une femme. Il en fréquentait de nombreuses, passait des nuits inoubliables avec certaines d’entre elles, mais toutes restaient des coups d’un soir qu’il ne revoyait pas par la suite, à l’exception des mannequins de l’agence avec qui il lui arrivait de passer une soirée. C’était l’une des raisons pour lesquelles, même si quelque chose d’autre que de l’amitié était venu se glisser un jour entre Mei et lui, il aurait risqué de fuir sans donner de nouvelles pendant un moment. L’attirance et l’amour étaient deux choses qui s’entremêlaient bien dangereusement, et il devait bien avouer redouter le jour où le premier se marierait au deuxième.

Ren s’était donc contenté de sourire à ses interlocuteurs, essayant de garder le maximum de crédibilité possible, même s’il savait que les choses étaient compliquées entre Mei et lui et que celle-ci, par ces paroles si étranges, bien qu’elles soient prononcées pour faire disparaître ces imbéciles, venait de les compliquer encore un peu plus. En effet, il ne pouvait pas la rejeter en cet instant, surtout pas devant ces idiots, alors il était obligé de l’écouter et de lui donner raison, forcé d’agir comme si la jeune femme était réellement sa petite amie.

« Vous avez compris maintenant ? Allez, déguerpissez. » Avait-il enchaîné alors que le mannequin semblait chercher quelque chose du regard.

Il savait parfaitement que ces deux gaillards n’allaient pas se laisser faire aussi facilement et tenteraient encore une fois de revenir à la charge avec des répliques bien senties, mais il tentait tout de même de leur faire comprendre que leur départ serait des mieux venus en cet instant. Il ne les quittait pas du regard, sachant que regarder Mei en cet instant serait un geste capable de lui faire perdre sa crédibilité, cela pendant plusieurs secondes, jusqu’au moment où la jeune femme vint lui taper sur l’épaule. À ce moment là, il se retourna pour lui faire face, cherchant à savoir ce qu’elle souhaitait alors que ces idiots étaient toujours là et, sans qu’il ait réellement le temps d’agir, il la sentit déposer ses lèvres sur la joue, au coin des lèvres plus précisément.

Ren dut éviter de se braquer soudainement, car il devait bien avouer qu’il venait à se demander si la jeune femme n’avait pas agi en profitant légèrement de cette situation problématique… Il ne le fit cependant pas, fermant juste les yeux pour se calmer un peu et, après quelques secondes, lorsque la jeune femme l’enlaça, il se redressa quelque peu. Au lieu de rester comme un piquet, le photographe jugea bon de jouer le jeu jusqu’au bout, enlaçant la jeune femme au niveau de la taille pour la serrer un peu contre lui. Il espérait que cela suffirait à faire déguerpir ces perturbateurs.

Il aimait bien l’avoir contre lui, il devait bien l’avouer… et pourtant il préférait refuser ce genre de contact avec elle lorsqu’elle venait à s’approcher de lui habituellement. Pourquoi ? Pour éviter de céder à l’attirance qu’il ressentait pour elle. Pour parvenir à maintenir cet interdit qu’il s’imposait, cette vérité dont il tentait de se convaincre de tout son cœur, simplement pour éviter des problèmes avec l’agence, avec Koji, mais également avec lui-même. C’était difficile et, quelque part, ce genre de moment ne l’aidait pas vraiment à se convaincre que c’était la meilleure chose à faire. Néanmoins, les choses ne changeaient pas pour autant, et il savait qu’il recommencerait à la repousser gentiment, comme il le faisait habituellement.

« Tant que ça n’arrive plus, il n’y a aucun problème… » Avait-il annoncé à voix basse à l’oreille de la jeune femme tandis que les deux jeunes hommes les observait encore.

Ren avait alors fermé les yeux, plaçant une main dans les cheveux de la jeune femme avant d’approcher ses lèvres de son front pour y déposer un très léger baiser, en profitant pour jeter un regard très furtif aux deux énergumènes qui, après quelques nouvelles secondes d’étreinte, finirent par partir.

« Ils s’en vont enfin. » Avait-il murmuré à l'oreille du mannequin.

Peut-être reviendraient-ils à la charge plus tard, mais Mei serait au moins tranquille tant qu’il serait là… Lorsqu’il fut certain que les deux zigotos n’étaient plus capables de percevoir ni leurs paroles, ni leurs gestes de manière précise, il se détacha de la jeune femme, lui adressant la parole.

« Tu mériterais que je te jette à l’eau. » Avait-il lancé en riant un peu,  croisant ses bras sur son torse en la regardant d’un air faussement sévère.

En réalité, le jeune homme savait qu’elle n’avait pas vraiment eu le choix d’agir ainsi, même si cela l’avait mis réellement mal à l’aise… Il ne pouvait donc pas lui en vouloir réellement. Il n’en restait pas moins embêté par la situation. Lui qui n’était plus gêné avec une femme depuis un bon moment désormais, il devait bien avouer que Mei le mettait dans un état de jalousie assez impressionnant… Le pire dans cette histoire, c’était peut-être bien qu’il se mentait à lui-même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Hey, my name's
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Shalalalala you wanna kiss the girl ~ [ PV Mei ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Shalalalala you wanna kiss the girl ~ [ PV Mei ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» ≈ i wanna kiss your scars tonight
» Wanna kiss your lips, Wanna move your hips [ terminé][Hot]
» GIRL, JUST WANNA HAVE FUN - 05/08/13 VERS 22H30
» Kiss me like you wanna be loved ft. Mathis de Fontanges [HOT]
» London Stiller...she's a special girl

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Scream and Shout :: Tokyo :: Autres Destinations :: Plage-